La technologie Turbo-Brayton d'Air Liquide confirme son succès avec plus de 130 unités vendues

le
  • Marine

Air Liquide a franchi une nouvelle étape avec son équipement cryogénique Turbo-Brayton, avec plus de 130 unités vendues depuis le lancement du produit, en 2016. Cette solution innovante sert à la fois les industries du transport maritime et de la mobilité propre. 

La technologie, développée par Air Liquide et basée sur le principe du Turbo-Brayton, est principalement utilisée pour reliquéfier les évaporations du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) sur les navires transportant ce produit, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre pendant le transport. Cet équipement est conçu pour être installé sur des méthaniers et des navires de soutage, à la fois sur des navires nouvellement construits et pour moderniser des navires existants. 

Cette technologie Air Liquide a d'abord été utilisée dans l'industrie spatiale pour la conservation cryogénique d'échantillons biologiques sur la Station spatiale internationale (ISS), avant d'être adaptée à l'industrie du transport maritime. Elle est également utilisée pour liquéfier le biométhane généré par la digestion anaérobie des déchets ménagers et agricoles. Sous forme liquide, le biométhane peut être transporté facilement jusqu'à son point d'utilisation, comme carburant dans les stations GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) ou dans les gares maritimes.