Air Liquide présente au projet Go LNG les derniers développements de sa technologie cryogénique Turbo-Brayton

le
  • Marine

Le 9 mai, Air Liquide a présenté au projet Go LNG sa gamme élargie de réfrigérateurs et liquéfacteurs cryogéniques Turbo-Brayton lors d’une visite d’étude sur le site de son unité de liquéfaction de Lidköping en Suède. Le projet Go LNG, qui oeuvre pour le développement d’une infrastructure GNL dans la région de la mer Baltique, réunit des producteurs d'équipement, des armateurs, des universitaires ainsi que des représentants des ports, des pouvoirs publics et des entreprises du secteur GNL.

La technologie Turbo-Brayton développée par Air Liquide présente de nombreux avantages pour le marché en développement du gaz naturel liquide pour le transport maritime (opérations logistiques, terminal de chargement en GNL...) : comparé à un équipement basé sur le cycle de Brayton, le Turbo-Brayton améliore la fiabilité et les rendements des procédés de réfrigération et de liquéfaction et réduit les coûts d’installation et de fonctionnement liés à la consommation électrique des systèmes et aux opérations de maintenance.

Air Liquide a récemment étendu son offre de Turbo-Brayton avec une gamme off-shore pour la reliquéfaction des évaporations de GNL (BOG) sur des navires de tailles différentes (navires souteurs, méthaniers, navires propulsés au gaz naturel…). En 2016, Air Liquide a remporté deux contrats pour la fourniture de Turbo-Brayton, avec GasLog LNG Services pour l’équipement de deux méthaniers (modèle TBF-1050) , et avec Shell pour l’équipement de son premier bunker vessel (TBF-350).

Pour en savoir plus.

Contacts communication