Air Liquide félicite les lauréats du prix Nobel de physique 2013, récompensés pour leur théorie sur le boson de Higgs.

le
  • Air Liquide

L’attribution de cette récompense à François Englert et Peter Higgs pour leurs recherches concernant le boson de Higgs, fait écho à l’annonce de sa découverte par le CERN le 4 juillet 2012.
Le boson de Higgs est considéré comme la clé de voûte du « modèle standard » de la physique des particules, qui décrit la manière dont le monde est construit. Il a pu être découvert à la fois grâce aux travaux de François Englert, Peter Higgs et Robert Brout (décédé en 2011), aujourd’hui reconnus, mais aussi grâce à la reconstitution des conditions de la création de l’univers dans l’accélérateur de particules Large Hadron Collider (LHC) du CERN, près de Genève, où l’on a pu observer en juillet 2012, une particule disposant des caractéristiques du boson de Higgs.

Air Liquide a contribué à ce projet exceptionnel notamment en concevant et développant pour le Large Hadron Collider (LHC), le plus grand dispositif cryogénique du monde. Un système complexe et innovant de distribution d’hélium liquide et de refroidissement, permettant d’alimenter les 1 700 aimants de l’accélérateur de particules LHC, à une température de 1.9K (-271 C°), nécessaire à l’optimisation des performances et à la stabilité de ces aimants.

Communiqué de presse du prix Nobel de physique 8 octobre 2013 (en anglais)

Contacts communication