Le satellite Planck livre aujourd’hui ses premiers résultats cosmologiques !

le
  • Espace

Les communautés scientifique et spatiale sont sur le point de découvrir les premières images du rayonnement cosmique couvrant l’ensemble du ciel.

Lancé en mai 2009, le satellite Planck livre aujourd’hui ses premiers résultats au cours d’une conférence de presse au siège de l’ESA à Paris, de 10h à 12h. Les résultats obtenus permettront aux scientifiques d’affiner les théories décrivant la naissance de l’Univers et son évolution jusqu’à aujourd’hui.
Vous pouvez suivre en direct cette conférence de presse et l’annonce des résultats grâce au lien suivant : www.esa.int (conférence en anglais).

Air Liquide a contribué à la conception du satellite Planck en développant un refroidisseur à dilution pour atteindre des températures extrêmement basses, proches du zéro absolu (-273,15°C). Pour détecter les plus faibles signaux émis, il est en effet indispensable de faire fonctionner les instruments à une température très basse et stable de 0,1 Kelvin (« K »), soit un dixième de degré au dessus du zéro absolu. La technologie développée pour ce refroidisseur à dilution spatial a assuré un fonctionnement en continu et sans émission de vibration ou de champs magnétiques susceptibles de perturber les observations. Pour ce projet exceptionnel, les équipes d’Air Liquide ont travaillé en collaboration étroite avec les experts de l’Institut Néel (CNRS, Centre National de la Recherche Scientifique, France) et l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS) pour le compte du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES, France).

L’annonce de ces résultats est l’occasion pour Air Liquide de rappeler sa participation aux grands projets scientifiques internationaux qui dessinent notre futur, ainsi que sa volonté d’accompagner la communauté scientifique en développant des technologies innovantes pour repousser les frontières de la connaissance. 

Contacts communication