Aller au contenu principal

Médiathèque

View

A propos

View

Presse

View

Quick Access

Cooling and heating control unit for chemical reactors ALASKA

Centrale de régulation froide et chaude pour réacteurs chimiques ALASKA

Refroidissent et réchauffent des fluides caloporteurs

Cette gamme de centrales ALASKA répond aux besoins de refroidissement et de réchauffage dans une vaste gamme de température, de -140°C à +200°C, pour des laboratoires ou des industries.

Les centrales froides-chaudes ALASKA sont des appareils qui refroidissent et réchauffent des fluides caloporteurs tels que le méthanol, le dichloromethane, les huiles silicones…
Appareils simples et très fiables, alimenté en azote liquide pour le refroidissement, ou en vapeur d’eau pour le réchauffage, ils se déclinent en une gamme dont la température s’étend de -140°C à +200°C. A noter que l’échangeur vapeur peut être remplacé par un réchauffeur électrique. 
Ces centrales sont particulièrement bien adaptées aux applications nécessitant une variation rapide de température et de puissance frigorifique. 
 
Pendant la phase réactionnelle la forte puissance frigorifique disponible permet de contrôler en toute sécurité l’exothermicité d’une réaction. Air Liquide propose des solutions clés en main standard jusqu’à une puissance frigorifique de 100 kW et sur mesure jusqu’à 400 kW.

Gamme

Type de module froid / chaud (kW) : 5 / 12 / 25 / 37 / 50 / 75 / 100 / 150 / 200 / 300 / 400

Bénéfices clefs

  • Facilité d’intégration de centrales : poids et encombrement faibles (compacité).
  • Respect Environnement : l’utilisation de l’azote liquide comme source de froid est totalement respectueuse de l’environnement contrairement à d’autres fluides utilisés comme source froide (CFC, composé fluoré chloré, etc.).
  • Flexibilité d’utilisation : adaptable à toute puissance.
  • Fiabilité : la simplicité des équipements et l’absence de machine rotative minimisent la maintenance des appareils.
  • Faible coût d’exploitation : optimisation énergétique des échangeurs et donc des consommations en azote.
  • Sécurité : l’utilisation d’azote liquide permet de répondre d’une manière sure aux contraintes de procédés présentant des risques particuliers (inflammabilité, explosivité, toxicité).
  • Mise en régime rapide : la mise en froid de la centrale ALASKA s’effectue en moins d’1/2 heure.

Normes

  • CE / ASME / SQLO / ATEX

Références

  • SANOFI
  • AJINOMOTO
  • OMNICHEM
  • GSK
  • BUCHI