Aller au contenu principal

Médiathèque

Ouvert

Quick Access

Air Liquide signe une entente quadripartite sur l’exploration et les ressources spatiales

Air Liquide, le Centre national d'études spatiales (CNES), l’Agence spatiale luxembourgeoise (LSA), et le European Space Resources Innovation Center (ESRIC) ont signé une Lettre d’Intention (LOI) confirmant leur volonté de collaborer pour le développement d’activités de recherche et technologie (R&T). Dans les mois à venir, les 4 acteurs poursuivront leurs discussions autour de projets de recherche portant sur les domaines de l’exploration spatiale et de l’utilisation des ressources spatiales (ISRU). 

Les quatre partenaires souhaitent appréhender ensemble les enjeux et les opportunités liés aux évolutions de l’exploration spatiale, ainsi que dans l’optique d’une coopération centrée sur les thématiques de la production et de l’utilisation des gaz produits à partir de ressources spatiales. Des échanges multilatéraux ont confirmé un intérêt commun à collaborer sur des thématiques telles que la production in-situ et le stockage d’oxygène et d’hydrogène, la production et le stockage d’énergie hydrogène dans l’espace et sur la surface lunaire, les technologies pour le support à la vie, ou encore le ravitaillement en ergols des satellites et lanceurs en orbite. 

Le CNES, la LSA, l’ESRIC et Air Liquide sont en discussion pour former, à l’horizon 2022, des équipes mixtes qui travailleront sur des projets de recherche concrets visant à développer des technologies clés pour la production et l’utilisation in-situ des différents gaz nécessaires à une exploration spatiale plus durable. 

Acteur majeur de l’exploration spatiale depuis plus de 50 ans, Air Liquide contribue, avec ses partenaires, à l’émergence d’une boucle vertueuse en créant des synergies entre ses technologies terrestres et spatiales dans le but que ces dernières participent mutuellement à s’améliorer, pour un développement plus durable de l’espace.