Aller au contenu principal

Médiathèque

Ouvert

Quick Access

Air Liquide fournit les premières unités cryogéniques Turbo-Brayton pour un FSRU

Air Liquide supplies the first Turbo-Brayton cryogenic units for an FSRU

Air Liquide équipe pour la première fois l'unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU) BW Magna avec deux unités cryogéniques Turbo-Brayton. La solution brevetée d’Air Liquide a été choisie par la compagnie maritime BW LNG pour aider à stocker le gaz naturel sous forme liquide dans les meilleures conditions. Le but de cette FSRU, baptisée BW Magna et amarrée dans le port d’Açu au Brésil, est de fournir du gaz naturel à la plus grande centrale thermoélectrique d'Amérique Latine construite par Gás Natural Açu (GNA), dont l'entrée en opération est prévue pour le deuxième trimestre 2021.

Ce géant des mers, BW Magna, est destiné à stocker et regazéifier le gaz naturel qui est transporté par voie maritime depuis les zones de production à travers le monde. La compagnie maritime BW LNG a signé un contrat de 23 ans pour stocker et regazéifier le gaz naturel en mer avant de le transférer vers la centrale électrique exploitée par GNA (Gas Natural Açu). Le FSRU BW Magna peut contenir 174 000 m³ de gaz naturel à -160 ° C dans ses quatre réservoirs cryogéniques.

Pour ce projet, Air Liquide fournit une solution de reliquéfaction des évaporations de gaz naturel basée sur le principe du sous-refroidissement afin de maintenir la cargaison à température cryogénique. Les unités Turbo-Brayton d’Air Liquide sous-refroidissent le gaz naturel liquide et le renvoient directement dans les réservoirs, l’empêchant ainsi de s’évaporer et d’augmenter la pression des cuves. Le Turbo-Brayton permettra d’éviter les pertes de cargaison du FSRU lorsque l'activité de la centrale thermoélectrique d'Açu n'est pas requise.

La solution brevetée Turbo-Brayton d’Air Liquide présente de nombreux avantages. Le système est extrêmement facile à installer sur le navire, car il est livré pré-assemblé sur un châssis unique, et ne nécessite que de l'eau et de l'électricité pour fonctionner de manière optimale. Enfin, cette solution utilise des moteurs sur paliers magnétiques, ce qui élimine l'huile et limite la maintenance à un entretien une fois tous les cinq ans. Le système choisi est constitué de deux unités Turbo-Brayton Air Liquide «TBF-1225», pour recondenser 3,2 tonnes de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) par heure. Ce succès montre une fois de plus que la technologie Turbo-Brayton est un excellent choix pour les applications maritimes.