Aller au contenu principal

Médiathèque

Ouvert

Quick Access

Air Liquide conclut un partenariat à long terme pour sécuriser son approvisionnement en hélium 3

Air Liquide a conclu un accord à long terme avec Laurentis Energy Partners, un leader de l'industrie des énergies propres, pour produire et distribuer de l'hélium 3 (3He). Cette molécule est un isotope rare de l'hélium utilisé dans l'informatique et les sciences quantiques, l'astrophysique, la détection des neutrons, l'imagerie médicale et, dans le futur, la fusion. Grâce à ce nouveau partenariat, Air Liquide sera en mesure de livrer de grandes quantités d'hélium 3 à ses clients du monde entier.

Laurentis Energy Partners extraira l'hélium 3 à partir de l'énergie produite par la centrale électrique de Darlington, au Canada. Grâce à son expertise en gestion des gaz et en cryogénie extrême, Air Liquide purifiera la molécule, puis la conditionnera et la distribuera à ses clients dans le monde entier. La production débutera d'ici la fin de l'année.

L'hélium 3 est un isotope très rare et stable de l'hélium. Par rapport à l'isotope le plus courant (hélium 4), l'hélium 3 possède des propriétés physiques uniques, comme une température de liquéfaction plus basse. Grâce à cela, l'hélium-3 a de nombreuses applications : de la détection de neutrons dans les portiques de sécurité à la science fondamentale où l'hélium 3 permet d'atteindre des températures proches du zéro absolu. En particulier, l'hélium 3 est nécessaire pour produire le froid extrême requis par les ordinateurs quantiques qui exploitent la physique quantique pour traiter un nombre exponentiel de données par rapport aux ordinateurs classiques. L'informatique quantique promet de développer de façon accélérée de nombreux domaines, notamment la recherche de nouveaux médicaments, la découverte de nouveaux matériaux et même la cyberdéfense. En tant qu'isotope médical, l'hélium 3 peut également être utilisé pour produire une imagerie par résonance magnétique (IRM) très détaillée des voies respiratoires du poumon.

Emilie Mouren-Renouard, Membre du Comité Exécutif d'Air Liquide, en charge de l’Innovation, du Digital et de l’IT, de la Propriété Intellectuelle, ainsi que de l’activité Marchés Globaux & Technologies, a déclaré : "Un an après l’acquisition de la société CryoConcept, spécialisée dans les technologies permettant d’atteindre les très basses températures (proches du zéro absolu), cet accord important renforce nos compétences clés en matière de cryogénie extrême et de deep tech, et illustre notre ambition de faire progresser la science. Il nous permet de proposer une offre toujours plus complète de produits et services à nos clients, incluant notamment le gaz rare hélium-3. Il confirme également la volonté d'Air Liquide d’être un acteur important dans un marché en croissance porté par la révolution quantique, grâce à son expertise dans le domaine des températures ultra basses."