Aller au contenu principal

Air Liquide et le CEA poursuivent leur collaboration à travers la création d’un laboratoire commun dédié à la cryogénie

Signature de l'accord pour la création d'un laboratoire commun entre Air Liquide et le CEA

Dans la continuité de leur collaboration de long terme, Air Liquide et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) signent aujourd’hui la création d’un laboratoire commun dédié à l’innovation en cryogénie, pour une durée de cinq ans.

Le laboratoire commun permettra de mutualiser les expertises et les savoir-faire complémentaires d’Air Liquide et du CEA afin d’accélérer l’industrialisation de nouvelles technologies. Il conduira différentes études principalement dans le domaine de la cryogénie – analyse et production des très basses températures – notamment pour des applications spatiales ou pour la fusion.

Les premiers projets issus de ce partenariat doivent démarrer d’ici fin 2018, parmi eux :

  • l’optimisation des tubes à gaz pulsé, des petits réfrigérateurs cryogéniques nécessaires au fonctionnement des capteurs de télescopes terrestres ou spatiaux, chargés de l’observation de l’Univers, de la Terre ou du climat.
  • la conception de modèles numériques de simulation dynamique des grands réfrigérateurs cryogéniques utilisés pour refroidir les équipements des projets scientifiques de recherche sur la fusion, afin de perfectionner leur design et leur installation.

Ce laboratoire repose sur les compétences de trois instituts du CEA - l’IRFM à Cadarache, l’INAC à Grenoble et l’IRFU à Saclay - et les équipes d’Air Liquide basées à Grenoble. Cette initiative illustre le partenariat de long terme entre Air Liquide et le CEA ainsi que l’implication d’Air Liquide dans la recherche de solutions technologiques de rupture pour accompagner les marchés de la Deep Tech. Elle s’inscrit pleinement dans la démarche d’innovation ouverte du Groupe.